Demander à rejoindre cette communauté


La Conférence environnementale 2016 s’est tenue les 25 et 26 avril à l’Hôtel de Roquelaure et a réuni l’ensemble des membres du Conseil national de
la transition écologique (ONG, collectivités, syndicats, entreprises, parlementaires) autour de trois ateliers de travail : appliquer l’Agenda des solutions pour la croissance verte
(table-ronde 1), impliquer citoyens, territoires et Etat dans la transition écologique (table-ronde 2), préserver les milieux afin d’améliorer le cadre de vie et la santé de tous
(table-ronde 3).
Ouverte par le Président de la République, organisée par la Ministre de l’Environnement et clôturée par le Premier Ministre, la Conférence environnementale 2016 a impliqué quinze ministres et secrétaires d’Etat, illustrant la mobilisation de l’ensemble du Gouvernement pour faire de la France la nation de l’excellence environnementale.
La feuille de route gouvernementale pour la transition écologique fixe, pour l’année 2016, 12 objectifs concrets permettant de réorienter les investissements en faveur de la croissance verte et de l’emploi, de diminuer d’avantage les émissions de gaz à effet de serre dans les secteurs du transport et du bâtiment, de préserver les océans et la biodi
versité terrestre et d’être à l’avant-garde de la transition numérique afin que tous les acteurs de la société puissent agir en faveur de la préservation de notre environnement. Cette feuille de route définit également les engagements que la France prendra, sur la scène internationale et européenne afin d’être exemplaire dans la lutte contre le
changement climatique pour assurer, ensemble, la réussite du plus grand défi de notre siècle : la préservation de la planète pour le présent et les générations à venir.
La mesure 6C - Développer au niveau des territoires les compétences professionnelles nécessaires aux métiers de demain - concerne directement l'espace projet compétences DD&RS en les termes suivants:

Créer une plateforme numérique et participative à destination des formateurs de formateurs et enseignants de l’enseignement supérieur.
o La plateforme sera lancée au sein d’un incubateur numérique par la Conférence des présidents d’universités (CPU) et la Conférence des
grandes écoles (CGE) avec les réseaux de l’enseignement supérieur et des acteurs publics et privés.
o Elle sera enrichie de façon collaborative par de nouvelles communautés de formateurs et professionnels travaillant à la mise en œuvre de la transition énergétique et écologique.

Télécharger

Dernière mise à jour le le 19-10-2016 par Gérald Majou de La Debutrie

  • Vue 628 fois