Rejoindre cette communauté

Forum 2 Proposition de vos contenus pour le MOOC

  • Créé le 01-02-2017 avec 74 publications
  • Vue 1948 fois
  • Didier MULNET
    le 01-02-2017

    Dans ce forum, il vous demandé de faire vos propositions en terme de contenus .

    En une courte phrase présentez vous et rapellez (au moins la première fois) qui vous etes et votre mail.

    Puis faite votre proposition de thématique ou si possible la problématique que vous souhaitez traiter. Détaillez votre proposition en plusieurs lignes que tout le monde comprenne bien ce que vous vous fixez comme objectifs....Pensez bien au fait que la thématique que vous avez choisie sera d'une part traitée (cf forum 3 scénario) sur l'ensemble des 6 semaines du MOOC  et d'autre part entre plusieurs personnes et équipes:

    • Cerner la complexité du concept de développement durable : représentations, savoirs et pratiques ? Semaine 1
    • Présenter la diversité des acteurs et les enjeux du développement durable en Afrique ? S2
    • Montrer les spécificités du développement durable en Afrique : quelles pratiques, quels possibles? Semaine 3
    • Penser l’Afrique de demain : quels savoirs, quels métiers, quelles formations ? S4
    • Construire des projets de développement durable en Afrique : méthodes, outils et compétences ? semaine 5
    • Eduquer au développement durable, de la pédagogie à l’action : quels enjeux, quelles éducations ?  semaine 6

    A la lecture de votre proposition, les collègues doivent pouvoir dire, moi je voudrais travailler sur le même sujet et voilà ce que je vais lui proposer....Moi je travaille sur un autre sujet, mais je pense qu'on pourrait établir des liens avec ce sujet.....(par exemple entre l'urbanisation et la biodiversité, ou la question de la biodiversité  traités en lien avec les zones Sahéliennes, les zones marines et les zone forestières...

    Ensuite toujours de la même façon se poser la question de OU, dans quelle semaine proposez vous votre  ou vos intervention(s).

    Pour donner un exemple en poursuivant sur la biodiversité, en semaine 1 il s'agira plutôt de questionner la place que tient la biodiversité dans le développement durable (interviews, témoignages, exemples pour illsuter et donner envie...toujours trs brefs.....il peut s'agir de tres courts extraits de quelques dizaines de seconde (et on accolera plusieurs extraits qui apporteront des informations , concepts complemenatires...)

    En semaine 2 , place au metiers , qui parle, agit pour la biodiversité.....les gens des associations, des collectivités, l'état , les particuliers, les enseignants......Chacun dans son rôle, mais c'est l'affaire de tout le monde....

    En semaine 3 il faudrait montrer quelques particularité de la biodiversité en afrique.....la biodiversité en danger, les relations anthropologiques à la biodiversité, les relations économiques à la biodiversité (certaines formes de tourisme, pharmacopée, services écosystémiques....), l'endemisme dans certains pays ou zone.......

    En semaine 4 , quels savoirs, quels métiers, quelles formations.....la il faut revenir sur les personens dont c'est le metier, ou pour lesquelles cela pourra devenir un métier....ancien ou nouveau...

    En semaine 5, il s'agit de montrer des projets si possible positifs même s'il ne faut pas occulter les problèmes....des grands projets de ceinture verte, aux petits projets qui marchent bien dans les écoles, les villages.....des choses qui peuvent se refaire ailleurs.....

    En semaine 6, meme si ces aspects étaient sous tendus depuis le début, il faut se poser la question de ce qu'est éduquer à la biodiversité, du comment on peut faire, pour quoi, comment.....dans les différents secteurs, avec les petits comme avec les grands.....

    ET TOUT CELA TOUJOURS en pensant que ce qui fera la réussite de MOOC c'est le fait qu'en suivant nos récits, les lecteurs (ils risquent d'etre plusieurs dizaines de milliers), fassent les liens entre les différentes semaines et entre les différentes thématiques, qu'ils voient quelque chose de parfaitement connu pour eux dans leur pays, juxtaposé avec quelque chose qu'ils ne connaissaient pas du tout.....et qu'ils disent...Ah je n'y avais jamis pensé , ah oui, c'est intéressant ça.....

    Didier MULNET
    le 06-02-2017

    Dans cette partie FORUM CONTENUS, je vous propose de vous présenter:

    prenom Nom mail pays structure   et de proposer la ou les thématiques qui vous intéressent...avec un descriptif de quelques lignes ou simplement quelques thématiques de façon tres synthétique.

    EXEMPLE 1

    Didier MULNET didier.mulnet@univ-bpclermont.fr , Université de Clermont ferrand,  je vous propose de traiter sur la thématique de l'eau une etude de cas sur le Lac Victoria qui montre que l'intruction de la Perche du Nil dans ce lac n'est pas la cause de l'écroulement de la biodiversité, mais que la cause est plus directement liée à l'anthropisation du lac en lien avec l'homme....Ceal permettrait de faire le lien entre une thématique eau / biodiversité mais aussi beaucoup d'autres thématiques....cela pourrait etre placé en semaine 1....Je vous proposerai de faire le lien entre cet exemple et d'autres exmples de lacs dans Haut Atlas  ou au Bukina Faso et sénagal (lac rose).....pour faire le lien avec les métiers qui en découlent...

    EXEMPLE 2:

    Didier MULNET didier.mulnet@univ-bpclermont.fr , Université de Clermont ferrand,   

    Biodiversité en milieux aquatiques et biodiversité Forestière, Usages et représentations  de la foret, Inégalités homme femme , Exemple des personnes albinos, Corruption , ressources minières , place du numérique dans les changements de société en afrique

    L'important est que nous puissions ensuite vous mettre en relation pour trvailler a plusieurs sur une thématique par exemple la biodiversité qui serait traitée dans plusieurs pays et étalée sur plusieurs semaines.... Je serai sur le forum à partir de 14h et je vous ferai des propositions que je poserai dans la partie DOCUMENTS liés au FORUM CONTENUS....Amicalement Didier Mulnet

    Irene Rodrigues
    le 06-02-2017

    Irene  Rodrigues ipr@uevora.pt, Université de Évora, Portugal 

    Conception de plateformes d'instruments a bats couts dont le but est de monotoriser des variables environemtales: Qualité de l'eau, qualité des sols, qualité de l'air, etc...  

    Mouhaydine Tlemcani
    le 06-02-2017

    Mouhaydine Tlemçani: tlem@uevora.pt, Université de Évora, Portugal 

    Conception de plateformes d'instruments a bats couts dont le but est de monotoriser des variables environemtales: Qualité de l'eau, qualité des sols, qualité de l'air, etc...  

    Les animateurs de la communauté du guide compétences
    le 06-02-2017

    bonjour aux collègues d'Evora. Votre proposituon de conception de plateforme d'instruments pourrait etre détaillée en quelques lignes pour voir si cela fait echo chez d'autres personnes , en lien avec le développement du numérique ou des techniques en Afrique.....Que seriez en mesure de proposer concrètement sur les qualités d'eau de sols d'air.....pour montrer quoi sur le plan scientifique.....où cela serait il situé....nous avions envisagé que cela puisse etre sur les iles du cap vert???  Si maintenant vous pouvez préciser vos propositions en disant où vous situeriez geographiquement vos propositions (iles du cap vert ou autres lieux toujours africains bien sur) et redigeant maintenant un petit projet de quelques ligne sà chaque fois.

    NB puisque vous etes luditanophones, il serait tres intéressant que vous fassiez le lien avec des territoires lusitanophones même si vous présenteriez en francais. On pourrait par contre doubler votre enregistrement par un texte ou un audio en portugais....Il est tres important que même si nous allons rester francophones dans les textes, nous intégrions quand même des cultures anglo, germano ou anglophones......mais en francais....Par ailleur pour information , vous trouverez si vous voulez sur le site DD&RS Guide compétence la traduction en portugais du guide Compétence DD&RS , traduit par des collègues brésiliens....

    J'ai profitté de votre message pour vous montrer comment nous allons pouvoir avancer durant cette semaine.... Amicalement didier Mulnet

    Lucien Blaise Koona
    le 07-02-2017

    Bonjour à tous, je me nomme Koona Lucien Blaise, du RAEDD, réseau africain pour l'éducation au développement durable, une OSC de droit Camerounais. Je suis psychologue de formation et Conseiller d'orientation au lycée d'akwa nord à Douala. Je suis également coordonnateur adjoint du RAEDD et chef de projet EDUFF, éducateurs et formateurs du futur du Programme d'action global de l'UNESCO sur L'EDD au Cameroun. Je remercie les initiateurs de ce projet, Les Professeurs Didier Mulnet et Georges Sawadogo. Je suis très content de rejoindre cette platte forme dédiée au développement durable en Afrique. 

    Lucien Blaise Koona
    le 07-02-2017

    En ce qui concene la durabilité, j'ai développé les compétences par le baiis des différentes formations en ligne et en presentiel en Master dans les thématiques liés aux Objectifs du millénaire pour le développement, Agenda 21, développement durable, ingénierie formative, éducation au développement durable, ville durable, programme d'action global se l'UNESCO sur L'EDD. Dans le souci de l'ancrage des dites capacités dans les situations réelles, le RAEDD a œuvrer à la mise en oeuvre des bonnes pratiques sur L'EDD à travers le renforcement des capacités des personnels scolaires sur L'EDD. Nos activités phares : (i) organisation de la conférence de célébration de la DEDD en 2015, présidee par le Pr Esoh Elame, (il) lancement des deux sessions de formations sur les éducations adjectivales,(iii) participation du RAEDD à la COP22, à travers le projet les personnels scolaires à l'école des changements climatiques, labellisé Cop22. etc. lucienblaisekoona@yahoo.ca ou koonalucienblaise@gmail.com

    Samuel Eric KAMGANG
    le 07-02-2017

    Bonjour à toute la communauté,

     Je me nomme Samuel Eric KAMGANG (eric.kamgang@yahoo.fr ), chercheur au Laboratoire d’Etudes postcoloniales du Développement durable et de l’Interculturalité (LEDI).  Dans ce cadre, j’accompagne les institutions comme l’Ecole Nationale Supérieure des Travaux Publics de Yaoundé (ENSTP)  et l’Institut des Relations Internationales du Cameroun (IRIC) comme tuteur en ligne des Masters spécialisés en  Environnement . Par ailleurs, je suis spécialiste des questions liées à l’éducation environnementale, notamment la consommation responsable à travers les normes de certification ISO et  la responsabilité sociale des entreprises.

    Je suis également doctorant à l’IRIC où je travaille sur des problématiques liées à la conservation des ressources naturelles ; à la réduction de l’empreinte écologique et  au changement climatique.

    C’est un réel plaisir d’échanger avec toute la team !

    Eric Kamgang

    DONGMO BANKA HIPPOLYTE
    le 07-02-2017

    Bonjour,

    je suis Dongmo Banka Hippolyte (bankahyp@yahoo.fr), chercheur au Laboratoire d'etudes postcoloniales du Développement durable et de l'nterculturalité (LEDI) . J'accompagne l'institut des relations du cameroun comme tuteur en ligne des Masters spécialisés en Développement Durable et Management Environnemental. Par ailleurs j'effectue actuellement des recherches approfondies sur la Gestion des ressources naturelles à travers le mécanisme redd+ ( reduction des émissions dues à la dégradation et à la déforestation, conservation des stock carbone eestc.') dans le cadre de la lutte contre les changements climatiques

    C'est un plaisir

    Dongmo Banka Hippolyte

    Daouda Kutnjem
    le 07-02-2017

    Bonjour, je m’appel Kutnjem Daouda. kutnjemdaouda@gmail.com , Assistant de recherche au  Laboratoire d’Etudes postcoloniales de Développement Durable et de l’Interculturalité (LEDI) et Doctorant en Relations Internationales à l’Institut des Relations Internationales du Cameroun. mon champ de recherche est plus basé sur la rudologie négro-africaine et l’éducation au développement durable, Biodiversité et production forestière, l'alliance entre la gestion de l'environnement et l'agriculture durable (ici, il s'agit de montrer comment on peut exploiter les savoir-faire locaux en matière de gestion des déchets organiques pour améliorer la production agricole).

    Merci pour les initiateurs de ce forum

    Cordialement Daouda  

    Jacques Kerneis
    le 07-02-2017

    Bonjour 

    Je suis Jacques Kerneis, formateur àl'ESPE de Bretagne et chercheur associé au CREAD : ma page. Mon domaine est plutôt celui de l'éducation aux médias, au numérique et aux images. J'ai créé un forum sur la scénarisation à côté de celui-ci pour partager avec vous des outils, idées....).

    Mon entrée pédagogique consiste à faire en sorte que les participants "mènent des enquêtes" grâce à un guidage plusou moins fort sur des thématiques idenntifiées. Mon premier projet de capsule (déposée dans le forum scénarisation, ouvre sur plusieurs pistes et croise une proposition de Didier. Mon entrée est une chanson, crée par une artiste après avoir vu le film, le cauchemar de Darwin. Je vais la déposer dans le forum, ainsi qu'un article critique "quel cauchemar ". Mais il s'agit clairement de documents à mettre dans la catégorie "Pour aller plus loin"

    Très heureux d'échanger avec vous tous

    Jacques

    MANGUELE Daniel
    le 07-02-2017

    Já suis Manguele Daniel, enfin susceptible de participer aux debats. Je suis secretaire general du RAEED. Lucien a plus ou moins abonde dessus etant donne que nous sommes issus de la meme structure. Nos preoccupations premieres sont celles du DD et de l'EDD. Nous y reflechissons depuis quelques annees sous la ferule des Prof. Elame et Sawadogo. Nous voulons oeuvrer à la vulgarisation des Omd devenus Odd. A notre actif beaucoup de seminaires -ateliers qui mettent à contribution des enseignants comme nous. Nous sommes entoures d'autres structures qui saluent notre demarche et voudraient la voir se perenniser comme les Nations Unies le veulent si bien aujourd'hui :l'education tout au long de la vie. 

    Je suis enseignant de formation d'abord avant de faire un master en education interculturelle au developpement durable. 

    MANGUELE Daniel
    le 07-02-2017

    Toutefois, apres l'organisation à succes de nombreux seminaires et conferences dans la ville de Douala, nous voulons passer à l'etape superieure, celle de la recup. /valorisation des dechets plastiques qui colonisent nos metropoles, contrairement à d'autres metropoles africaines comme Marrakech que nous avons decouverte lors de la Cop22. Maintenant, nous reflechissons aux echanges de bonnes pratiques tel que vecus lá -bas afin que nos metropoles revetent le nouveau visage qui leur convient. À cet effet, nous avons besoin de ressources  pour y prevenir. Je pourrais mettre tres prochainement une video de ce que nous avons commence à faire pour passer à l'action selon le theme de la Cop22. 

    Amicalement! 

    MANGUELE Daniel
    le 07-02-2017

    Le principe d'echanges de bonnes pratiques est dorenavant notre cheval de bataille. Nous voulons joindre la theorie à la pratique en donnant une seconde vie aux dechets post -consommation. Comme quoi le train de la durabilite prend sa vitesse de croisiere au sein du lycee d'akwa -nord Bonamoussadi Douala ont les premieres mises en valeur commencent à prendre corps. 

    Madame la coordo du RAEDD interviendra à tout moment pour accentuer notre demarche. 

    Bien à vous! 

    MANGUELE Daniel
    le 07-02-2017

    SalutJacques! 

    Votre domaine relatif à l'education aux médias, au numerique et aux images me subjugue beaucoup. Je compte y etre tres attentif. 

    Cordialement! 

    Nfor Oliver Ngeh
    le 07-02-2017

    Bonjour, je m’appel Nfor Oliver Ngeh nforolivern@gmail.com, chercheur au Laboratoire d'études postcoloniales du Développement durable et de l'interculturalité (LEDI).  J’accompagne actuellement l’Institut des Relations Internationales du Cameroun (IRIC) et l’Ecole Nationale Supérieure des Travaux Publics de Yaoundé  comme tuteur en ligne des Masters spécialisés en environnement et la coopération internationale, Action humanitaire et développement durable. Je m’intéresse dans la gestion de l’environnement et le développement durable interculturel notamment dans les domaines telle que la conservation des biodiversités et le redressement de l’eau des lacs ainsi que la gestion des déchets domestiques

    Merci  

    Cordialement, Nfor Oliver Ngeh.

    Lucien Blaise Koona
    le 07-02-2017

    Quels développements durables pour l'Afrique ? Cette problématique situe l'enjeu de l'ancrage de ce concept hérité de Brundtland dans nos situations sociales, économiques, culturelles et environnentales. L'enjeu est de permettre aux africains de s'approprier cette thématique. 

    Lucien Blaise Koona
    le 07-02-2017

    Le contexte global de l'Afrique exige de trouver des réponses aux défis qui interpellent la durabilité. Malgré les progrès réalisés dans l'atteinte des objectifs du millénaire pour le développement (2000- 2015), les difficultés persistent.

    Lucien Blaise Koona
    le 07-02-2017

    Du point de vue efficacité économique, le nouvel Agenda 2030 a situé de nouveaux défis. Malgré les taux de croissance à la hausse, la pauvreté et la faim restent les préoccupations. La croissance n'est pas partagée, les disparités de développement demeurent. Cette situation provoque les déplacements internes et externes, et aggravent les inégalités, le chômage, le sous emploi, la précarité professionnellle, la corruption, la mal gouvernance. Etc 

    Lucien Blaise Koona
    le 07-02-2017

    Le.présent Mooc a cerné ces enjeux globaux, à la fois économique, social, environnemental et culturel et l'éducation au développement doit apporter des réponses globales à ces changements. L'insécurité et la paix mettent à rude épreuve le vivre ensemble et la cohésion sociale. Une prise de conscience est grandissante relative à ces transformations sociales. L'UNESCO a  consacré deux fora sur ces questions, celles de la paix et l'insécurité. '.L'éducation au développement durable,.concept transversale et interdisciplinaire est la seule alternative à ces bouleversements sociétaux, à la fois globaux et locaux.

    Lucien Blaise Koona
    le 07-02-2017

    Le RAEDD s'est spécialisée sur les thématiques des éducations adjectivales ( éducation à la paix, à la non violence, aux changements climatiques, éducation inclusive, et de qualité, etc) est préoccupée à opérationnaliser les dîtes capacités dans les contextes éducatifs africains. 

    Philène Corinne Aude Um Nyobe
    le 08-02-2017

    Bonjour!

     Je suis Mlle. Um Nyobe Philène Corinne aude, chercheur au Laboratoire d’Etudes postcoloniales du Développement durable et de l’Interculturalité (LEDI).  J'assure le tutorat en ligne des masters spécialisés en Sciences de l'Environnement à l’Ecole Nationale Supérieure des Travaux Publics de Yaoundé (ENSTP)  et à l’Institut des Relations Internationales du Cameroun (IRIC). Mes thématiques de recherche portent sur la gestion intégrée des ressources en eau, l'assainissement solide et liquide et sur l’éducation au Développement durable. 

    Cordialement!

    Philène Corinne Aude Um Nyobe

    phicoraude@yahoo.fr

    Lucien Blaise Koona
    le 08-02-2017

    Bonjour Madame Nypbe, c'est intéressant ton profil, à propos des études post coloniales des différents masters du Pr Esoh Elame. Les études post coloniales, la pensée negro africaine nous situent au cœur de la déconstruction du développement durable. Cela à revient d'abord à décoloniser notre imaginaire collectif hérité de la colonisation

    MANGUELE Daniel
    le 08-02-2017

    Bjr, Mme Nyobe ! Je suis réjoui de savoir que vous assurez le tutorat en ligne des masters spécialisés en sciences de l'environnement. Vous vous occupez aussi de la gestion intégrée des ressources en eau et autres. Toutes ces préoccupations sont les nôtres aussi pour ne pas dire les miennes quand on sait combien les problèmes d'eau font couler beaucoup d'encre chez nous. Ma question est donc:Que pensez-vous du problème de manque d'eau ? Il faut commencer par là avant d'en arriver à la gestion intégrée des ressources en eau. 

    Merci ! 

    MANGUELE Daniel
    le 08-02-2017

    De plus, en matière d'assainissement solide et liquide, Il y a matière à réfléchir et à travailler. Les déchets de tout genre sont notre lot au quotidien. Je vois par exemple les eaux usées qui jonchent nos villes et quartiers, sans oublier les caniveaux. En ce qui concerne ce dernier élément, ce n'est pas la peine d'en parler, tellement la situation est catastrophique. Et les déchets ménagers et les déchets issus de nos entrailles, tout y passe. Où sont passés nos maires et autres magistrats municipaux ? Il y a plus qu'à faire. Question :Ne pensez-vous pas que votre laboratoire a du pain sur la planche ? 

    sylvain bonkoungou
    le 08-02-2017

    Sylvain Géographe urbaniste  Je m'interesse au développement urbain durable,à la gestion urbaine, à l'urbanisation, à la planification(agenda 21,Stratégie de développement urbain,divers shéma et plans etc..

    Ta préoccupation sur les eaux usées et les déchets esy une problématique interessante à développer en lien avec l'éducation au développement durable et les territoires ,approche développée en l'observatoire education et territoire en France. Y'aurait peut etre matière à echanger avec les membres de ce laboratoire

    Irene Rodrigues
    le 08-02-2017

    Bonjour

    L'avènement de plateformes électroniques numériques de très bas cout tournant  a partir de  logiciels libres a ouvert une perspective d'utilisation pour des fins de monotorisation de paramètres environnementaux, indispensables pour l'économie et le bien être des communautés. Jusque-la ces actions étaient limitée aux laboratoires spécialisés ou aux organismes gouvernementaux disposant de moyens financiers hors d'échelle des communautés ou de certaines ONG de moyenne et petite dimension.

    Des plateformes du type arduino, raspeberry, etc…en liaison directe avec des ordinateurs personnels peuvent servir d'enregistreurs de données a partir de capteurs universels ou autres spécialement adaptés à chaque grandeur physique ou environnement. Il existe aussi la possibilité de partager les données via le réseau internet permettant l'échange et l'intégration de l'information si nécessaire a un niveau ou modèle supérieur. En plus de l'effet directe le projet permettrai aussi une formation de compétences dans ce domaine avec la possibilité d'évolutions autonomes vers d'autres problématiques identifiables en fonction du temps et de la géographie.
    Un possible plan travail consisterais donc en ces points:
    1- Identification des espaces ou un système de mesures de certains paramètres environnementaux (voir la liste) pourrait  être utile:
    - temperature de l'air
    - humidité du sol
    - Indice de qualité de l'eau
    - vitesse et direction des vents
    etc… 
    3- Quantification des moyens
    4- Identification d'acteurs potentiels in situ capable d'assurer la maintenance et le développement des systèmes. (ce point est en liaison itérative avec l'antérieur) 
    5- Organisation du Schema de transfert des capacités
    6- Conceptions de prototypes et testes dans un environnement contrôlé (Laboratoire)
    7- Test et essaie sur le terrain
    8- Elaboration de manuels et documentations d'appuie

    MANGUELE Daniel
    le 08-02-2017

    Salut Olivier NGOG ! 

    S'interesser à la protection de la biodiversité, Il n'y a rien de plus passionnant. Comme le développement durable et sa fille qu'est l'éducation au développement durable sont nés pour apporter des solutions durables aux problèmes nouveaux qui se posent avec acuité, Il faut explorer des voies et moyens permettant de les juguler. Parce que si c'est le DD et l'EDD qui dirigent nos réflexions et actions au quotidien, Il nous justement passer à l'action. C'est d'ailleurs le thème qui a dirigé les travaux à la Cop22 tenue récemment à Marrakech au Maroc. La Cop de l'action et non plus de bonnes intentions .Passez donc à l'action enfin. L'étude des cas nous interpelle et des propositions de solutions. 

    Merci ! 

    .

    MANGUELE Daniel
    le 08-02-2017

    Salut Sylvain ! 

    Je viens de te lire et ai été frappé par le développement urbain durable. Cette notion est-elle synonyme de la notion de villes educatives ? Parce que les villes intelligentes sont de plus en plus d'actualité. 

    sameh Hrairi
    le 08-02-2017

    Bonjour à tous,

    Je suis Sameh HRAIRI, docteure et enseignante universitaire à l'université virtuelle de Tunis. Mes travaux portent principalement sur les questions des Educations A en milieu scolaire. Je vous propose d'explorer les représentations de l'environement et de l'EDD en milieu scolaire (chez les apprenants, leurs enseignants, au sein des curriculums potentiel et prescrit). 

    Lucien Blaise Koona
    le 08-02-2017

    Les représentations sociales de l'environnement et de développement durable, voilà un sujet d'une grande pertinence.

    Lucien Blaise Koona
    le 08-02-2017

    La déclaration de Rio se a prescrit d'éduquer, de sensibiliser et de former au développement durable pour bâtir des sociétés durables et inclusives. Mais force est de constater qu'iil y'a très peut d'initiatives allant dans ce sens. Pour combler ce gap, entre les connaissances et les lois environnementale s, le RAEDD a entrepris le renforcement des capacités en EDD des éducateurs et formateurs  conformément à la.feuille de route du GAP, programme d'action global de l'UNESCO sur L'EDD, initiative dans laquelle le RAEDD est partie prenante. 

    Lucien Blaise Koona
    le 08-02-2017

    Le RAEDD a structuré  les attitudes des populations conformément aux prescriptions de l'UNESCO. Cependant les résultats restent à faire dans le sens de la participation et de l'appropriation de la population du développement durable. Les populations  restent absente de la formulation de toute stratégie relative au développement durable et à l'élaboration de la Contribution prévue au niveau national (CPN). L'appropriation des exigences de la durabilité restent un défis, un enjeu. Les audiences qui sont organisées ça et là dans le cadre de la responsabilité sociale sont une mesure insuffisante. L'agenda 21 insiste sur la formulation et la définition des priorités par les populations elles mêmes. La démarche Agenda 21 a des avantages certaines. Elle permet d'anticiper le mal développement et la.mauvaise gouvernance et est gage de développement social

    Lucien Blaise Koona
    le 08-02-2017

    Parler de RS de développement durable, c'est forger les attitudes, les comportements et développer les valeurs durables. Ce travail d'ancrage obéit à une logique de l'apprentissage tout au long de la vie, dans ses aspects formels, non formels et informels.

    Lucien Blaise Koona
    le 08-02-2017

    Pour reconstruire, il faut une démarche d'apprentissage dans une logique d'éducation au développement durable. 

    Didier MULNET
    le 09-02-2017

    Bonsoir à tous, on laisse encore un peu de temps pour que la majorité des collègues investis dans ce MOOC s'inscrivent progressivement, que nous commencions à échanger, nous connaitre et faire "communauté". Je ne vous propose pas tout de suite un scénario global du MOOC (qui de toute façon sera modifié en fonction de vos réactions et propositions), car il risquerait de "tuer" les échanges.....alors que dans quelques jours il permettra de les relancer et de les structurer...

    Sur ce forum, avec votre autorisation, j'épurerai certains messages tres courts plus proches du "chat" que des informations partagées dans un forum, mais cela sera uniquement pour améliorer la lisibilité car, par exemple le message de Lucien Blaise Koona ci dessus , même tres court est important car il insiste sur la logique d'apprentissage et l'EDD...Différentes propositions nous amènent aux aspects educatifs dans plusieurs pays et contextes scolaires ou non. D'une part il nous faudra relier tout cela et d'autre part il nous faudra travailler les aspects educatifs sur les 6 semaines: montrer en semaine 1 qu'on fait du DD dans les milieux scolaires, universitaires (mais il faudra aussi envisager les autres contextes....tout le monde est concerné), en semaine 2 présenter les acteurs de la formation et de l'éducation, peut etre en semaine 3 où l'on montrerait les spécificités du DD en afrique interviever un ou plusieurs enseignants qui font une proposition (en complement de proposition venant du monde associatif, des entreprises, des collectivités...) et ensuite en S4 métiers et formation, S5 projets...S6 EDD.......ce qu'il faut c'est penser à déjà inscrire votre THEMATIQUE dans une semaine donnée et la transformer en une PROBLEMATIQUE.....Si dès maintenant vous pouviez proposer dans vos thématiques un ou plusieurs problématiques positionnée dans une semaine donnée???

    Didier MULNET
    le 09-02-2017

    POUR NOUS PERMETTRE D'AVANCER et laisser le temps aux collègues inscrits dans la communauté (une quarantaine actuellement , mais tout le monde n'a pas communiqué, mais dès que tous les membres des différents groupes des pays pays se seront inscrits nous serons plus de 200 personnes....) ,

    et sans vous interdire les échanges et les réactions entre vous bien sur, cette phase conviviale est indispensable,

    lorsque que vous présenterez ce que vous proposez, vous pourriez apres avoir rapellé qui vous etes , mail pays spécialité...Proposer une (ou plusieurs)  thématiques que vous essayerez de POSITIONNER sur une ou plusieurs semaine (ci dessous) et de PROBLEMATISER.

    • Cerner la complexité du concept de développement durable : représentations, savoirs et pratiques ? semaine 1
    • Présenter la diversité des acteurs et les enjeux du développement durable en Afrique ?                         semaine 2
    • Montrer les spécificités du développement durable en Afrique : quelles pratiques, quels possibles?          semaine 3
    • Penser l’Afrique de demain : quels savoirs, quels métiers, quelles formations ?                                     semaine 4
    • Construire des projets de développement durable en Afrique : méthodes, outils et compétences ?           semaine 5
    • Eduquer au développement durable, de la pédagogie à l’action : quels enjeux, quelles éducations ?        semaine 6

    On avance comme cela jusqu'en fin de semaine, mais a partir de cette fin de semaine, il nous faudra quand même établir le scénario global du MOOC avec ses 10 à 15 videos par semaines pendant 6 semaines....bien envisager le comment vous (nous) allez les tourner......ON commence en parralèle à travailler sur le scénario global (laissé ouvert) à partir de jeudi soir/vendredi.....forum 3 Scénario....... et aussi sur le scénario des capsules forum 4 (vendredi aussi)....

    Meme s'il faut laisser un temps d'appropriation à tout le monde, toute l'organisation et la répartition des capsules doit etre structurée dans les 10 jours, pour avancer sur les contenus des capsules jusqu'à la fin Février....je vous rapelle que toutes les capsules devront etre livrées pour la fin avril dernier délai. Si ces capsules n'avaient pas été réalisées pour le mois d'avril, il faudrait très vite mobiliser une atre équipe pour tourner dans l'urgence le scénario prévu....

    par contre il nous faudra peut etre créer un espace non ouvert au public et réservé uniquement aux producteurs de ressources pour que toute notre communauté voit les capsules de tous les autres....En fin de semaine vous verrez comment on pourra avancer: livraison d'un TEXTE sur lequel on se met d'accord (avant tout tournage, car les tournages et montages sont ruineux donc il ne faut les réaliser que lorsqu'on est bien surs des contenus)...voir les capsules des autres est très important car toutes nos capsules doivent etre interconnectées : dans chaque capsule on fera plusieurs liens avec les autres capsules de la même semaine......et de semaine en semaine on doit pouvoir suivre plusieurs fils conducteurs: l'alimentation, la place du numérique, la biodiversité, l'urbanisation, l'égalité.....pas forcemment sur les 6 semaines en continu mais que chacun de nos futurs étudiants puisse se faire "son parcours".....Il sera aussi important que durant ce parcours les capsules permettent à la fois d'identifier que tel exemple est pris dans tel pays,et qu'il puisse identifier un parcours en suivant son pays....ou d'autres pays dont il découvrira les particularités....

    Chaque capsule doit etre un étonnement pour les gens qui vont suivre ce MOOC: ils devraient sans arret etre en train de dire...."ha ça je n'y aurais jamais pensé", "je ne l'avais pas vu comme cela", "ah c'est comme ça que ça passe dans ce pays....."....par exemple ce qui fera notre force ce sera de ne pas parler classiquement de l'huile de palme....de bien en envisager toutes les facettes dans les différents pays (alimentation, energie, biodiversité.... place culturelle ...) et de faire le lien avec l'huile d'olive et d'argan....et la consommation dans le monde actuellement et à venir.....de voir les changements en cours .....d'interroger notre responsabilité....je vous invite a aller télécharger le guide compétence dans la communauté guide....Des la semaine prochaine un groupe de collègues qui a trvaillé sur ce guide depuis 2 ans alimentera le site....je vous conseille aussi d'aller voir les communications scientifiques dans la communauté sur les colloques ...Pour le 2O15, presque tous les articles sont en ligne....

    cordialement a vous tous...didier Mulnet

    MANGUELE Daniel
    le 09-02-2017

    C'est trépidant, à voir toute la feuille de route que vous venez de dérouler. Des capsules, Il pourrait y en avoir comme il n'est pas permis. Seulement, Il faudrait bien les calibrer afin qu'elles soient non seulement à notre goût , nous leurs producteurs mais aussi au goût de tous. L'organisation du travail dans sa gradation semaine après semaine ne laisse pas non plus indifférent. Par exemple cerner la complexité du DD:representations,savoirs et pratiques ? me fait penser aux représentations qui sont les nôtres au Cameroun. J y reviens. 

    MANGUELE Daniel
    le 09-02-2017

    La question d'éducation et de formation est on ne peut importante. Et les Nations Unies insistent sur l'éducation tout au long de la vie. À dire que sans éducation aucun changement n'est envisageable. Les représentations individuelles et collectives combattent les changements. Pourtant il faut que nous avancions vers l'amélioration des conditions de vie. D'où les autres notions dont celle de nouveaux modes de production et de consommation. 

    Questions :Comment faire prendre conscience des enjeux d''adoption de nouveaux modes de production et de consommation ? Comment concilier les deux: innovation et représentations ? 

    Solange NGOUH
    le 09-02-2017

    solangengouh@yahoo.fr, Douala, Cameroun, Afrique centrale, RAEDD, .

    Je m'intéresse à la citoyenneté/environneent dans un contexte où l'incivisme liée à la pollution de l'environnement reste encore très mal perçu tout en gagant du terain. Comment partir d'un cours sur un tel module pour monter avec les élèves au sein de l'établissement scolaire, des micro projets de protection de récupération et de valorisation des déchets plastiques et de fer, sans que l'enseignant perçoive cela comme un surcroit de travail dans le souci transdsiciplinaire. En calir, comme l'enseignant peut partir de la pédagogie classique à la protection concrète de 'environnement et la utte contre les changements climatiques. Dans cette thématique seront abordées le questions de l'eau, du genre, des droits de l'hommeet de l'économie circulaire.

    Lucien Blaise Koona
    le 09-02-2017

    Bonsoir à tous, j'ai pris connaissance du programme dans ses articulé durant les six semaines des échanges. 

    MANGUELE Daniel
    le 10-02-2017

    Bjr Oliver Ngeh ! 

    Je t'ai lu la dernière fois sur les préoccupations qui sont les tiennes et ce à quoi je me reconnais. Tu as dit être préoccupé par les questions de conservation des biodiversités, de redressement de l'eau et autres développement durable. On se rend dès lors compte que la durabilité est notre dénominateur commun, pour la plupart d'entre nous. Maintenant, une petite question me monte à l'esprit : qu'entends-tu par redressement de l'eau ? À moins que tu aies voulu dire assainissement de l'eau. Du moins, je voudrais te dire que Ie développement durable et l'éducation au développement durable sont d' urgence chez nous. 

    Comment donc s'y prendre pour éduquer les Camerounais au DD afin que le redressement de l'eau des lacs devienne réalité ? Ce qui pourrait d'ailleurs engendrer l'ecotourisme et le promouvoir pour notre économie coulante.

    MANGUELE Daniel
    le 10-02-2017

    S'il vous plaît, essayons de répondre quand même lorsque l'on s'intéresse à nous pour qu'il y ait une certaine interactivite. La raison d'être du travail sur une plate-forme et un forum c'est des échanges constructifs, des contributions,, des suggestions, voire des recadrages au besoin. Mais lorsque nous ne nous intéressons aux autres, alors la plate-forme perd son essence. J'ai pris la peine de lire quelques acteurs sur la plate-forme, J'ai réagi à leurs messages mais malheureusement ils restent zen. Pourquoi ? Je continue d'attendre qu'il bougent. 

    Didier MULNET
    le 10-02-2017

    Avant d'entrer dans ce WE qui verra je suppose et j'espère exploser les demandes et les propositions, POUR AVANCER, il vous faut maintenant PROPOSER CHACUN UN THEME (ou deux) , avec un Titre, vos références, et un descriptif de ce que vous auriez prévu de faire en une dizaine de lignes.....c'est le seul moyen d'avancer que de PROPOSER....amicalement a bientôt durant cette fin de semaine...

    MANGUELE Daniel
    le 12-02-2017

    Bonsoir Prof. 

    À ce que je sache et à la lecture de vos dernières observations, je ne suis pas tout de suite concerné. Je suis inscrit à ce site IDDLAB depuis quelques temps. Et vous avez confirmé l'apparition de mes posts sur le site. J'espère également que vous et votre collègue le Prof. Sawadogo avez reçu ma proposition d'intervention au colloque. Je vous ai envoyé le titre et le résumé de mon intervention. Pourriez-vous confirmé la réception de mon résumé ? Maintenant, je me rends compte que je peux faire une autre proposition. Je Pourrai si possible la faire dans les tout prochains jours. Parce qu'il y'a assez de problèmes nécessitant une réflexion de l'éducation au développement durable. 

    Didier MULNET
    le 14-02-2017

    oui Daniel vous pouvez modifier votre proposition de communication pour Koudougou, la faire évoluer (voir déposer 2 communications si vous le souhaitez sur 2 sujets différents dans 2 axes). Si vous en etes d'accord, nous allons avancer sur le définition des sujets que vous pourriez traiter dans le cadre du MOOC et nous pourrions envisager un temps pour le tournage de vos videos lorsque vous serez à Koudougou (nous aurons là bas une équipe de tournage ....pour tourner une video de 5 à 10 minutes , il faut quand même prévoir plus d'une demi heure lorsque tout est pret en amont....scénarios etc...Entre temps nous aurons avancé.....

    J'invite tous les collègues présents sur ce forum a faire des proposition ici dans ce forum et pas par mail envoyé à mon adresse car le principe de ce forum est de mutualiser, que chacun voit ce que proposent les autres....se positionne. Pour décoincer la situation, puisque nous attendons tous ou presque  que les autres commencent à proposer , je vais vous proposer un premier scénario global cette apres midi.....un peu à contrecoeur car j'aurais préféré partir d'une cinquantaine de propositions pour avancer.....et construire à partir de cela.....Donc si vous voulez/pouvez vous exprime en amont ce serai bien....Sans nous mettre la pression, il faudrait qu'on vance maintenant.....amicalement a tous

    Solange NGOUH
    le 14-02-2017

    Bonjour, professeur, surtout pour les orientations données. Je propose de travailler sur l'ancrage de l'EDDD dans les manuels scolaires du cycle d'observation (1ere et 2eme Anne ) du secondaire au Cameroun. Avec un accent mis sur la gestion des déchets dans l'environnement scolaire. Je partirai des modules de formation prévus par les programmes scolaires en cours de construction au Cameroun pour des activités pratiques de gestion desdits déchets. La methohologie consistera a partir des activités pedagogiques classiques conduites dans la salle de classe, pour des activités relevant de l'éducation en formelle, sans que l'enseignant et l'eleve voitent en cela un sercroit de travail. Nous prendrons appui sur l'approche par compétence / avec entrée par situation de vie (APC/ESV). Il convient de rappeler qu'il s'agit là du module 2  intitulé ''citoyenneté et environnement) dans le programme scolaire camerounais, de la première à la quatrième année du secondaire general et technique, pour toutes les disciplines. J'aborderai la question dans un la discipline français.

    Eric VEKOUT
    le 14-02-2017

    Eric VEKOUT, vekout@yahoo.fr, Cameroun, Réseau Africain pour l'Education au Développement Durable,

    Numérique écologique

    Dominique RAKOTO
    le 15-02-2017

    Domnique RAKOTO, rakoto.dominique@gmail.com; Directeur du Génie Industriel à l'Institut Supérieur de Technologie d'Antsiranana, Madagascar, Electricien/electrotechnicien de formation.

    L'énergie est indispensable à tout développement. Et le développement durable nécessiterait de l'énergie durable aussi. Dans les pays nantis par la nature en potentiel d'énergie renouvelable, comme l'Afrique en général et Madagascar en particulier, pouvoir utiliser ces sources boostera le développement. Et pourtant ces pays souffrent de délestage.

    1. Je me propose de traiter en exemple le cas de Madagascar : ses besoins, ses ressources, la politique mise en place actuellement.

    2. Toujours dans le cadre de l'énergie, un deuxième projet serait la présentation de l'économie d'énergie dans une ville comme Antsiranana, 150 000 habitants, projet que j'ai développé l'année dernière pour des étudiants en Licence Pro. Dans la mentalité collective, il est vraiment difficile de changer les habitudes sur le simple exemple d'utilsation des lampes LED, économiques et à incandescence.

    sylvain bonkoungou
    le 15-02-2017

    Bj Daniel Je lis avec intéret les développements sur les villes dites intelligentes Mais intelligentes pour qui? Si on soumet cette notion aux critères des cinq compétences du DD ,on risque d'observer des limites surtout si on le confronte aux rééalités qui sont les notres en Afrique où les concepts d'urbanité et de citoyenneté sont à un stade qu'on pourrait discuter ensemble